Cosse de lin



Des fragments de fibres de lin retrouvés en Géorgie indiquent que cette plante serait cultivée depuis près de 40 000 ans. Comme son nom latin l’indique, tout est bon à prendre dans le lin qui peut aussi bien être utilisé pour l’alimentation que l’habillement, la décoration ou la construction. On le retrouve en Normandie à partir du XIIIe siècle où sa production atteint son apogée au XVIIIe siècle, jusqu’à l’arrivée du coton en Europe. Lorsqu’au XVe siècle, les artistes se mettent à peindre sur des toiles et qu’à l’instar de Jan Van Eyck, ils remplacent la tempera par l’huile de lin, cette plante devient désormais intimement liée à l’univers de l’art. Aujourd’hui, la Normandie est le premier producteur mondial de lin.



fr